Auteur Sujet: La table des éveillés à Snohomish  (Lu 1259 fois)

Hors ligne christophe

  • Modérateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1711
    • Voir le profil
La table des éveillés à Snohomish
« le: 16/08/2014 à 09:05:29 »
Composé principalement de magiciens et d'adeptes le groupe de runners a eu fort à faire pour survivre aux manigances de Petite Lune. La vendeuse de talismans avait cherché à instrumentaliser l'équipe de runners pour préparer une nouvelle danse fantôme. Ils devaient récupérer pour elle le sac médecine de sa tribu aux mains du gang des Halloweeners utilisés pour les basses besognes par Saeder Krupp. Puis elle les lança dans une opération des plus risquée pour libérer Puma bondissant de la prison insulaire où il était retenu.

Mais ils étaient loin de penser que ces missions avaient pour objectif réel de préparer une nouvelle danse fantôme. En effet, Petite Lune, écoterroriste et nationaliste indienne,  avait besoin de ce focus de pouvoir de haut niveau et du shaman pour invoquer un esprit au pouvoir de séisme pour détruire la ville enclave qui pour elle, était un furoncle au milieu des N.A.O. depuis l'accord de Denver signé par Coyote hurlant.

Fort heureusement pour la ville, les runners, du moins la majeure partie d'entre eux, échaudés par toutes les fois où Petite Lune avait cherché à leur faire à l'envers, ont refusé de laisser ce plan arriver à son terme.

Sommés par Lowfir, P.D.G. de Saeder Krupp, d'éliminer définitivement cette menace, ils sont parvenus à éviter le nouveau piège mortel qu'avait fomenté l'Indienne dissidente tout en évitant, pour l'instant en tout cas, le courroux du dragon.

Après quelques mois au vert sur l'île d'Haïti, fief de leur mage vaudou haut en couleurs, les runners ont du affronter des goules envoyées par les Tamanous pour contaminer le corps de la sœur du gouverneur dans des installations cryogéniques.

A peine remis de cette mission mortelle, Martin Main d'acier, leur fixer, les a recontacté pour honorer un nouveau contrat. Ils ont rendez-vous avec lui au Blackstone's museum.

Après une visite instructive dans l'aile consacrée aux animaux paranormaux vivant en zone urbaine qui leur donna l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les chiens de l'ombre et leur sort de masque, les incubes et autres créatures étranges, Martin Main d'acier leur indiqua qu'ils devraient rencontrer Gordon Blackhood, un des cadres de Berkley & Ingersoll au Coliseum.

Introduit dans la loge V.I.P. à la baie vitrée renforcée donnant directement sur l'arène clandestine où s'affrontent au grand plaisir des parieurs des animaux ordinaires ou éveillés., ils purent en apprendre un peu plus sur leur prochaine mission. La firme bicéphale Berkley & Ingersoll spécialisée dans l'agoalimentaire a eu à faire face récemment à une multiplication d'incidents sur ses propriétés : disparitions mystérieuses de collaborateurs, affaissements de terrain sur ses parcelles les plus prometteuses de plantes O.G.M. résistantes aux sols pollués.

Après ce topo le nain texan a invité les runners à assister à quelques-uns des combats.  A l'affiche une rencontre entre un novascorpion et une vingtaine d'araignées gammas puis une autre entre un glouton géant et un tigre à dents de sabre. Les soigneurs ont eu quelques frayeurs avec le premier combat car les bestioles s'en sont pris à eux quand ils sont rentrés dans l'arène pour pousser les arthropodes friants de techniques de dissimulation à se battre plus activement. Le texan extraverti multipliait les commandes de boissons pour régaler les runners. La serveuse maladroite renversa d'ailleurs un des verres sur le parvenu. Le second combat a pris une toute autre allure puisque le glouton a séché le tigre en un seul coup de pattes dévastateur puis s'est rué brutalement contre la baie vitrée.

Papa Lewé, le mage vaudou, sur ses gardes avait été le premier à se rendre compte qu'il y avait quelque chose de louche dans ces combats. Il avait perçu dans l'astral que Subzéro et le Hacker installés directement devant la vitre avec le cadre avaient subitement une aura plus maladive. Il a donc averti ses coéquipiers et est sorti de la loge sans parvenir le cadre enthousiasmé par ce qui se passait dans l'arène à faire de même.

La yakusa perçut grâce à ses oreilles cybernétiques les premiers signes avant coureurs que la baie vitrée était en train de se fissurer permettant d'avertir Lion du Panchir qui put sortir son arme lourde pour stopper net le glouton géant qui de toute évidence se dirigeait sur Gordon Blackhood pour le tuer ignorant les runners.

L'esprit bête invoqué par le vaudou posséda le tigre mourant et leur permit de comprendre grâce à ses sens accrus que des phéromones de glouton avait été déposés sur le cadre par la serveuse. Après quelques investigations du hacker sur les enregistrements des caméras de l'arène établit que la vitre avait été fragilisée lors du dernier passage du drone nettoyeur pour faciliter cet attentat. La serveuse et le soigneur qui avait été le dernier à toucher le drone finir par cracher le morceau. Ils n'ont pas vraiment eu le choix vues les méthodes radicales employées par le groupe de runners. !

C'était les deux frères Schriner qui dirigent une boîte de sécurité Snohomish à la réputation sulfureuse qui les avaient soudoyés mais jamais ils n'avaient imaginer que remplacer le produit nettoyant d'un drone et renverser un simple verre pouvait menacer la vie d'un homme.

Les runners sans vergogne n'hésitèrent pas à abuser de la situation pour arracher au Johnson terrifié une sérieuse rallonge et pour récolter quelques contacts intéressants : un véto ravi de pouvoir soigner un Tigre à dents de sabre, un médecin pétri de peur à l'idée d'avoir dû soigner la Yakusa irradiée et le patron de l'arène soucieux de ne pas ternir la réputation de son établissement.
La pluie nous protège des parapluies... Rien n\'est grave, tout est aigu...

Tags :