Warhammer V3 - Bienvenue dans le Reikland

Démarré par Thibaud, 14/02/2013 à 18:17:22

« précédent - suivant »

Thibaud

Oyez joueurs et joueuses de warhammer V3 !

Vous pouvez désormais poser toutes vos questions sur la table Warhammer V3 sur le sujet ici-présent.

N'hésitez pas à demander des conseils à votre (cruel) meujeu, à poser pleins de questions (même les plus saugrenues) aussi bien sur le jeu que sur la partie elle-même, et à pester contre le dernier PNJ qui a failli vous faire la peau !

Je vous invite également -si vous êtes en possession d'un personnage encore vivant- et que vous comptez jouer régulièrement :

[ul]
  [li]- A poster ici le Background Publique de votre personnage afin que les autres joueurs puissent facilement le consulter.[/li]
  [li]- A envoyer par MP votre Background Privé (hou les vilains secrets !) à votre meujeu adoré pour qu'il puisse inventer des tortures personnalisées.[/li]
  [li]- A faire vos suggestions au groupe pour la suite, ou donner des conseils à de potentiels nouveaux/nouvelles venu(e)s.[/li]
[/ul]

Si la table se met bien en place dans les prochaines semaines, je mettrais petit à petit en ligne des documentations et des aides afin que tout le monde puisse les consulter, parmi lesquelles :

[ul]
  [li]- Le PDF du livre de règles (en anglais), pour les curieux et les intéressés.[/li]
  [li]- Un sujet dédié au bestiaire déjà rencontré ou connu de notoriété publique.[/li]
  [li]- Un sujet dédié aux lieux déjà visités ou mondialement connu.[/li]
[/ul]

Enjoy !  ;)

Thibaud

Nice !

Merci pour ce post. Quelques petites modifications cependant pour bien coller à l'univers Warhammer :

* Ta famille n'est pas une famille de roturiers, mais de petits bourgeois. Sans quoi tout cela ne se serait certainement pas aussi bien passé. En tant que cadet, tu es celui qui a reçu le moins d'aide, et c'est pourquoi tu as été engagé par la compagnie du Reik plutôt que par l'armée ou les patrouilleurs ruraux. Mais tu as su tirer ton épingle du jeu quand même.

* Ton humeur surprend a bien des égards. Les cochers de la compagnie du Reik sont réputés pour être les éléments les plus taciturnes et les plus endurcis parmi les recrues. Les routes de l'Empire sont dangereuses.... très dangereuses ! Ce sont donc souvent des individus au sang froid qui sont désignés cochers, à tous les sens du terme. Cocher n'est pas une vocation, c'est une promotion. Bien que situé au même niveau hiérarchique que les escortes, les cochers sont un peu mieux payés, en échange de plus grandes responsabilités, dont la plus importante : diriger les véhicules. Ils sont aussi mieux équipés, souvent par le biais de leur fameux tromblon, une arme de mort dévastatrice et particulièrement effrayante convoité par de nombreux mercenaires. Peu de cochers survivent longtemps, et même ainsi, peu d'entre eux parviennent à surmonter les traumatismes qu'ils subissent au cours de leurs voyages (tout comme les escortes d'ailleurs). C'est pour toutes ces raisons que ta jovialité et ta sociabilité, parfois exacerbée, surprennent bien souvent.

* Tu ne déposes pas "régulièrement 2 couronnes". C'est une somme importante, même pour toi. En tant que cocher, tu as des coûts plus élevés que les autres mercenaires : nourrir ton cheval, entretenir ton coche, travailler un peu ton aspect pour bien vendre tes services, etc. Aussi une pratique courante chez les freelances consistent à verser une partie de leur revenu à la compagnie, afin d'assurer un minimum de stabilité dans leur revenu, car les contrats ne sont pas tout le temps au rendez-vous, surtout durant la saison froide. Te concernant, tu es donc taxé à hauteur de 25% par la compagnie du Reik, au lieu des 10% habituels. La compagnie s'occupe alors de verser le pécule restant à ta famille. Les courriers de ta famille sont également relayés par les comptoirs de la compagnie, ce qui te permet de t'assurer qu'ils reçoivent bien l'argent, et de communiquer un peu avec eux. Ne sachant pas écrire, comme la majorité des gens de l'Empire, tu trouves très pratiques les scribes mis à disposition par la compagnie. C'est l'un des privilèges des employés de la compagnie du Reik.

* Konrad Türm (son vrai nom), alias "La Tour", a sa tête mise à prix par la compagnie du Reik pour trahison, contrebande et brigandage. Il a échappé déjà 2 fois à la peine de mort grâce à sa connaissance du terrain et des méthodes impériales. A l'heure actuelle, il est recherché dans tout le Reikland par les patrouilleurs ruraux de presque tous les comtés.

* Ernst Swalder (version plus germanique de Ernest) est l'officier supérieur des patrouilleurs ruraux de Worlitz. Ils disposent d'une vingtaine d'hommes dans tout le comté et surveille principalement la route qui longe la Töfel jusqu'à Altdorf. Les patrouilleurs ruraux étant toujours rattachés à un seigneur et ses terres, Ernst ne peut intervenir que dans sa juridiction, à savoir le comté de Worlitz. Ernst travaille donc maintenant pour un seigneur, tandis que Siegfried est un "indépendant" de la compagnie du Reik.

* Le tromblon fait parti des fournitures standards des cochers. Cela étant, moyennant une participation de la famille ou de l'intéressé lui-même, il est courant qu'un cocher possède une arme "personnelle". Le tromblon n'est pas de "très bonne facture" (sans quoi tu l'aurais payé plus cher, et tu aurais un bonus dessus), mais d'une facture tout à fait classique. En revanche, il a été acheté par le père de Siegfried, et le manche est gravé avec le nom de la famille. Il a donc au moins une valeur sentimentale, à défaut d'avoir une véritable plus-value marchande.

Merci de fournir également les infos suivantes :

_ Âge
_ Taille
_ Physique (corpulence, musculature)
_ Pilosité (cheveux, barbes, etc.)
_ Prestance (négligé, pouilleux, propre sur soi, ostentatoire, etc.)
_ Traits particuliers (cicatrices, furoncles, couleurs des yeux, etc.)

Avec ça je pourrais éventuellement vous faire un petit artwork de votre personnage. ;)

Petit Nicolas

Hektor a eu une enfance difficille: issu d'une prostituée miséreuse et d'un père inconnu, il a été mis au monde dans un taudis sordide d'une ville du Reikland (ne connaissant pas l'univers de Warhammer, je laisse décider quel est le lieu de naissance de mon perso ). Elle s'en occupa plus ou moins jusqu'à ses 5 ans avant de mourir emportée par la maladie.
Livré à lui-même, Hektor ne tarda pas à se faire recueillir par une bande d'orphelins sans-abris. Vivant de vol à la tire et de rapines dans les champs alentours, la bande constitué de 7 vauriens (avec Hektor pour cadet) survit tant bien que mal pendant quelques années, se dissimulant dans les bâtisses abandonnés pour échapper à la milice. Ils perdirent malgré tout deux compagnons, l'un par la maladie, l'autre abattu par les chiens de garde d'un noble dont ils avaient tenté (en vain) de cambrioler la demeure.

Alors qu'Hektor atteignait sa neuvième année, Pratt, chef de la bande du haut de ses 13 ans, se mit en tête de réessayer un cambriolage, cet fois-ci chez un vieillard habitant une modeste demeure. S'introduisant à la faveur de la nuit, les jeunes garçons commencèrent à fourrer tout ce qu'ils pouvaient dans leurs poches et leurs besaces. Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que le vieillard en question était un vétéran de l'armée ayant survécu à plusieurs batailles et abattu suffisamment d'orques et d'hommes bêtes pour  remplir trois cimetières, et naturellement il avait appris à dormir que d'un œil. Surprenant les vauriens sur le fait, il les fit fuir avec son épée et parvint à en capturer un: Hektor.

Se voyant déjà passer le reste de ses jours en prison, quel ne fut pas la surprise d'Hektor en apprenant que, plutôt que de le remettre à la milice, le vieillard décida de le garder sous son toit en échange de menues tâches ménagères et autres corvées. Le train de vie de Robert Reiks, le vieillard, était simple, mais pour Hektor c'était le grand luxe en comparaison de ce qu'il avait vécu, ce fut pour cette raison qu'il resta.

Les premiers jours se passèrent cependant dans la méfiance, mais voyant que Robert, sous des airs bourrus, ne le maltraitait pas, il s'ouvrit peu à peu au vieillard et appris pourquoi il le gardait près de lui: Depuis la mort de sa femme Mathilde, Robert est plongé dans la solitude, et désespérait d'avoir quelqu'un pour lui tenir compagnie. Un an se passa ainsi où Hektor fut élevé de façon plus normale, et écoutait chaque soir, fasciné, les vieux récits de guerre de Robert.

Ayant atteint sa dixième année, Hektor fut de nouveau approché par Pratt et sa bande au détour d'une rue. Ces derniers étaient heureux  qu'Hektor soit toujours en vie, et lui proposèrent de réintégrer leur bande. Il refusa, ne voulant plus revivre de façon malhonnête et accusa la couardise de son soi-disant "grand-frère" l'ayant bousculé pour pouvoir s'échapper en premier de chez Robert. C'est de cette façon qu'il s'attira l'animosité de Pratt: il traita Hektor de "lâcheur" et lui promit de lui faire sa fête tôt ou tard. Pourtant il ne le revît plus avant longtemps.

Les années passèrent, Robert se mit à former Hektor à l'épée, lui répétant qu'il avait du potentiel en tant qu'homme d'arme, mais qu'il fallait un dur entraînement pour pleinement l'exploiter. L'année de ses 18 ans, il se mit à effectuer quelques menus boulots de mercenaire pour rapporter de l'argent au logis de Robert dont les forces déclinaient.

Un soir alors qu'il montait la garde devant le domaine d'un noble, il surprit trois individus tentant de s'introduire dans la demeure... Ce n'était autre que Pratt et deux gars de l'ancienne bande qui le suivait toujours. Pratt reconnu le jeune mercenaire et estima qu'il était plus intéressant de lui faire la peau avant de se mettre au cambriolage. S'ensuivit un violent combat où dans le feu de l'action, Hektor tua l'un de ses anciens camarades. Voyant les renforts arriver, Pratt n'eut le temps que de d'infliger une estafilade au torse d'Hektor avant de filer avec son compagnon survivant. Le lendemain, le noble récompensa Hektor pour sa bravoure, mais ce dernier repensait encore à son ancien camarade qu'il avait tué. Il comprit que la réalité du combat était tout autre que les récits et les entrainements de Robert, ce qui le fit mûrir.

Deux ans s'écoulèrent avant que Robert ne meure, il laissa en héritage à Hektor ses économies et son épée Mathilde, nommée ainsi en souvenir de son épouse. Hektor abandonna le logis dans lequel il avait grandi et se mit à parcourir le Reikland, vivant de contrats. Au cours de son voyage, il retrouva deux membres de la bande de vauriens ayant eux aussi quitté Pratt:
-Oswald le nain qui s'était établi comme prêtre dans une ville et recueillait les orphelins dans son église.
-Jonathan qui s'était enrôlé comme soldat dans l'armée.

Il eu aussi des nouvelles de Pratt et de son acolyte Friedrich lors d'une mission d'escorte: Ces derniers attaquèrent le convoi d'Hektor avec une grosse bande de hors-la-loi, ils furent repoussé mais ni Pratt ni Hektor n'eurent la peau de l'autre.

Ce fut lors de sa 25ème année qu'Hektor fût chargé d'escorter un convoi guidé par un certain Siegfried et comportant deux nains...

Du côté du physique, Hekotr est de taille moyenne mais avec une stature musclée; il a les cheveux et les yeux bruns et préfère se raser la barbe. Il parle peu et s'ouvre rarement aux autres, par contre il met un point d'honneur à accomplir son contrat: plutôt mourir que de trahir son employeur. Il ne se sépare jamais de Mathilde, son épée.
"Merci pour ta franchise désarmante Gaël." Thibaud
"Ce sont des ouistitis qui nous balancent des marrons ! Comment peuvent-ils nous faire aussi mal avec nos protections de CRS ?!" Laurent (sur New Eden)
"Je suis une femme d'expérience." Faustine

Thibaud

Super, merci. ;)

Même chose, quelques corrections :

* Tu es né dans le faubourg de Wittgendorf, à la frontière du Stirland. La vie à l'extérieur de l'enceinte est dangereuse et la proximité de la forêt n'arrange rien. Les faubourgs sont malfamés, et très superficiellement protégés par les quelques patrouilleurs ruraux du comtés, ainsi que par les "guigneux", surnom donné aux soldats de la ville qui écopent d'une punition pour un quelconque manquement à leur devoir. Peu y survive, et ceux qui en reviennent ne commettent généralement plus d'écarts.

* Robert "Reiks", de son vrai nom Robert Reinäker, a été ainsi surnommé dans le comté de Wittgendorf pour son passé dans l'armée. Il participa en effet très activement à la défense du Reikland durant son service, ce qui lui valu même de rencontrer une fois l'empereur Karl Frantz, alors en fonction depuis tout juste 6 mois.

* Pratt et sa bande sont recherchés dans tout le Sud du Reikland, d'Ubersreik à Wörlitz, jusqu'à la frontière de Dunkelberg. La prime pour sa tête est loin d'être exceptionnelle, mais elle grossit d'année en année. Il se serait entre autre chose attiré les foudres d'un petit baron près de Stimmigen, qui serait ravi de payer double si on lui ramenait vivant. Malheureusement pour le noble, Pratt n'a pas réapparu dans les environs depuis bientôt 2 ans, non sans avoir pris soin de trousser sa fille aîné avant de partir.

* Rôles inversés pour Oswald et Jonathan. Oswald, de son nom nain Oswalmir, ne peut en effet pas être prêtre. Nains et humains ne partagent pas la même religion, même s'ils vivent en bonne entente. De même, il n'est pas membre de l'armée impériale, mais membre de l'armée de Karak Azgaraz, afin de racheter son honneur, et d'honorer les ancêtres communs (à défaut de pouvoir se souvenir des siens, ce qui est déjà terrible pour un nain). Même s'il a le même âge qu'Hektor, Owalmir est encore un blanc bec pour les nains. Il n'est en effet par rare qu'un nain d'une quarantaine d'année soit encore "un jeune con".

* Ok pour le physique. En terme de RP, ton personnage est donc un mercenaire coutumier des méthodes de l'armée, même si tu n'en as jamais fait partie. Tu te rases et entretient une hygiène relative mais suffisante.