Rapport de battaille Directorate VS Terran (1200 .

Démarré par Maelvilian, 03/02/2014 à 00:08:12

« précédent - suivant »

Maelvilian

Les deux listes d'armées s'affrontant:

Directorate (Je laisse Christophe poster sa flotte).

Terran:

- Escadrille de 4 Pilgrims pour 120 pts
- Escadrille de 4 Pilgrims pour 120 pts
- Escadrille de 4 Pilgrims pour 120 pts
- Escadrille de 4 Pilgrims pour 120 pts
- Escadrille de 2 Aegis pour 110 pts (+3 Command distance (5 pts))
- Un Apollo pour 195 pts (+2 PD (5 pts), +1 Shield (15 pts), Nuclear Torpedoes (Free), Bigger Batteries (5 pts))
- Un Apollo pour 195 pts (+2 PD (5 pts), +1 Shield (15 pts), Nuclear Torpedoes (Free), Bigger Batteries (5 pts))
- Une station pour 220 pts (+1 Shield (15 pts), Shield projector 8 (15 pts), Nuclear torpedoes (10 pts))

Détails de la partie:

- Tour 1: Après placement, le premier tour débute plutôt pacifiquement la pluie de torpille Terran commence, mais les vaisseaux Terran se mettent à portée/en position et font donc peu de dégâts (voir aucuns), pendant ce temps les Directorate approchent prudemment en formation serrée.

- Tour 2: Le tour débute par un salve de torpille nucléaire (12!) tirée par la station Terran sur un escadron Directorate en formation trop serrée qui subit un nombre impressionnant de touche et dont les explosions en chaine provoquées par les torpilles nucléaire vaporisent tout l'escadron d'un coup.

             Le bombardement Terran devient efficace pendant que le Directorate s'approche toujours en modifiant ses formations pour ne pas subir une autre vaporisation. Le Directorate subit peut de gros dégâts, mais peine encore à se mettre à portée efficace, les cloaking field se révélant peu utilisés, les torpilles les ignorants.

             Le Directorat lance ses derniers Flights. Quand les quelques Fregats Terran qui subissent quelques tirs ont de la chance (plusieurs 6 pour un seul shield) et ne subissent aucun dégâts.

- Tour 3: Fasse à la grosse résistance des capital ship Directorat, quasi insensibles au torpilles Terran, les premiers escorteur tombent quand les Frégates Terran changent de cible pour tenter d'affaiblir les défenses Directorate.

             Le Directorat inflige le premier sang chez les Terran mais à un des capital ship directement. Démarrant le début des pluies de tirs Directorat.

             Les escadrons léger Directorat sont pas mal amochés et les croiseur léger très fortement endommagé, mais les capital ship n'aurons a déploré en fin de tour, que quelques pertes dans leurs escorteurs.

La partie se termine en fin de tour 3, avec une Flotte Terran encore en très bon état par rapport au Directorat, mais qui aurait probablement pris assez cher lors de l'approche du Directorate dans leurs lignes, la flotte Terran peu équipée en PD aurait pris cher coté bombardier et les capitals ship Directorat se sont avéré très très difficile à endommager avec leur escorteurs. En points au tour 3 les Terran mènent, mais je n'aurais pas osé parier pour autant sur l'issu du conflit.

Avis perso: La force des armes nucléaire est avant tout de désorganiser l'adversaire dans ses manœuvres et les escorteurs que j'avais tendance à mépriser jusqu'à maintenant ont été une sacrée épine dans le pied à ma flotte qui pouvait balancer une quarantaine de torpille par tour, plus une trentaine de torpille nucléaire et qui ont été incapable d'endommager les capitals ship.

Ce fut une partie très instructive et intéressante et la prochaine fois, je n'oublierais pas ma flotte comme un idiot!  :whistle:

Christophe, n'hésite pas à donner ta version ou de rajouter/corriger des points!
Dans le doute, frappe plus fort.

christophe

Je commence à réaliser à quel point les Directorates ont bénéficié d'un réel boost avec la V2 !

Certes lors de cette partie inachevée mes frégates ont essuyé pas mal de tirs avec un escadron vaporisé - il n'y a pas d'autres mots ! - par un seul tir nucléaire apocalyptique de la station terran et un hull point en moins sur quasi toutes les frégates restantes mais je ne me plains pas car finalement elles ont su éviter la plupart du temps les critiques directs grâce à leur statut de difficult target et au link des points défense. Je n'escomptais pas à l'issue du 3e tour avoir encore deux escadrons de frégates (-1 tout de même) sur la table ! Lors du troisième tour mes nuées de smalls enfin à portée intéressante avaient réussi à imposer une perte de deux hull points plus deux crew points à cause de l'option biohazard ammo à l'un des capitals de Maelvilian.

Je suis très agréablement surpris par la résistante de mes heavy cruisers qui ont résisté trois tours de tirs nourris avant que l'un des deux ne finisse par exploser. Et encore si les réparations n'avaient pas foiré par deux fois, il aurait encore été présent au 4eme tour. Avec 5 hull points en moins et donc quasiment plus de capacités offensives mais encore là ! Même si j'en ai fait les frais je trouve très dynamique et réaliste cette règle du 1 qui impose une perte de 1 crew point et un marqueur supplémentaire et des  2,3 qui infligent le maintien du marqueur et 1 crew point en moins.

J'ai du dépenser 3 fois 45 points pour équiper mes deux cruisers et mon batlle ship de 3 escorts mais je ne le regrette vraiment pas car Maelvilian contournant systématiquement le cloaking field dont disposent désormais les carriers dans la V2 avec ses torpilles très longue portée j'étais bien content de pouvoir effectuer un combine fire avec les 3 points defense de chaque escort soit 5 + 3 x3 = 14 ! Mes carriers étaient intacts au bout de trois tours ! Du jamais vu pour moi en V1 !

Si la stratégie défensive des Terrans consistant à rester en fond de cour et à portée des générateurs de shields et de la station  (j'avais l'impression de voire une scène de farwest avec les chariots en cercle et les cavaliers qui tournent autour pour empêcher les indiens de s'approcher ! O_o) pour balancer les torpilles de loin a permis aux pilgrims avec un DR salutaire de 4 d'être totalement épargnés, la faiblesse des armes directes de cette flotte mettait en danger les vaisseaux de Maelvilian à bordée 1 et 2. La fin du 3e tour l'a montré. En attendant pour les trois premiers tours ce ballet de pilgrims ponctué de gros tirs de la station m'obligeant à revoir la disposition de mes frégates pour éviter la contagion nucléaire a super bien marché puisqu'il a fallu attendre que je m'approche pour enfin commencer à renverser la vapeur ! Chapeau l'artiste ! On a aussi constaté que du coup cette obligation de positionner l'escadron pour éviter la contagion limitait de fait les possibilités de tirs linkés.

Si la table n'avait pas été aussi large (on n'a pas fait gaffe lors du début de partie mais on n'a pas respecté les tailles prévues par les règles) j'aurais pu venir au contact plus vite pour lancer mes attaques cyberwarfare et decimator sans parler des 4 flights de 4 SRS bombers.

Bref une partie équilibrée de mon point de vue avec les points forts de chaque armée qui ont joué à plein !

Ma liste à 1195 points pour cette partie :

Tier 1 : 370 + 80 + 265 = 715
* 2 Carriers (125 pts) avec le beam weapon fore remplacé par un cyberwarfare weapon (free) et 2 wings supplémentaires (+5 pts) ; torpedoes avec the decimator warheads mar ( + 10pts) et 3 Escorts punisher (3 x 15 pts) soit au total 2 x (125 + 5 + 10) + 2 x 45 = 2 x 140 + 90 = 280 + 90 = 370 pts Achats des wings 2 x 8 x 5 = 80 pts
* 1 battle ship (170 pts) équipé de + 1 shield (+15 pts) ; -1 turn limit (+ 5 pts) et +1 mv (+10) beam weapon biohazard mar (+10 pts) et de torpedoes corrosive (+10 pts) avec 3 Escorts punisher (3 x 15 pts) soit au total 170 + 40 + 3 x 15 = 265

Tier 2 : 180 pts

* 1 escadron de 2 heavy cruisers.

Tier 3 : 300 pts

* 3 escadrons de 4 frigates enforcer soit 3 x 4 x 25 = 12 x 25 = 300 pts
La pluie nous protège des parapluies... Rien n\'est grave, tout est aigu...

clement

Très intéressant !

Dommage que vous n'ayez pas pu aller plus loin.
Je pense que les SRS directorate et leurs abordages auraient pu renverser la vapeur :)
Les flottes ont vraiment été renforcées et ont vraiment des stratégies différentes.

Et je suis content de voir une station en action.
Leur plus gros soucis c'est qu'elles risque d'être une gêne dans certains scénario,
comme par exemple si il faut faire traverser toute la table à sa flotte...
On est sur de laisser la station en arrière et de perdre des points :(

christophe

Je trouvais que ma station se trainait avec deux pouces mais puisque celle des terrans avance de 1 pouce finalement ma station a des allures de bolide ! Mouaarf

En effet Clément certains scénarii ne colleront pas avec des vitesses si impressionnantes  :laugh:

Pour l'abordage (ou résiter à un abordage) je n'avais pris la bonne liste mais dans les mar désormais accessibles à ma flotte directorate il y a tout de qu'il faut pour :
Impervious: To Capture a model with Impervious, a Boarding Assault must roll
successes equal to or in excess of TRIPLE the model's current Crew Point total.
Launch Tubes:  A model with Launch Tubes  can initiate a Boarding Assault
against a target within 12".
Special Forces:  If all the models initiating a Boarding Assault have  Special
Forces, their Assault Point Dice receive a +1 'to hit' modifier.
If a model with Special Forces is the target of a Boarding Assault, the Assault
Point Dice of the initiating models receive a -1 'to hit' modifier.
Assault Robot Torpedoes: A Weapon System with the Assault Robot Torpedoes
MAR is a Cyberwarfare Weapon, however it is subject to Defensive Fire as if it
were a Torpedo Attack.

Sans parler des armes biohazard ammo pour diminuer l'équipage et des countermesure, cyberwarfare pour couper un vaisseau de son escadron en amont de l'abordage !  ;)
Je peux même ajouter des AP aux escorts !
La pluie nous protège des parapluies... Rien n\'est grave, tout est aigu...

clement

Oui, je pense que le Directorate peut même en partie baser sa tactique sur la capture de vaisseaux (qui rapporte 2 points de victoire).
Et même sans prendre les améliorations, il ne faut pas hésiter à passer à l'assaut.
On ne perd plus ses AP pour se défendre. On peut juste faire un seul abordage par vaisseaux (sauf MAR), et si ça rate on ne perd rien.

Tous à l'abordage !!!

christophe

La pluie nous protège des parapluies... Rien n\'est grave, tout est aigu...