Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Petit Nicolas

Pages: [1]
1
Élection du CA 2021-2022 / Candidature au CA
« le: 06/11/2021 à 12:50:29 »
Après mûre réflexion et face au manque de candidatures au CA, j"ai décidé de soumettre la mienne pour l'année 2021-2022.

Je souhaites faire en sorte que le club soit le plus accueillant possible.

2
Petit Nicolas / Ryuutama : Chroniques d'Arcaboria
« le: 30/08/2021 à 20:51:08 »
Principe des Chroniques d'Arcaboria
Les Chroniques d'Arcaboria se veut être une campagne semi-ouverte dans un setting heroïc-fantasy typé J-RPG avec l'accent mit sur les voyages, les découvertes de nouvelles contrées et le stalking d'un homme-dragon.

Il n'est donc pas nécessaire de participer à absolument toutes les séances si vous créez un personnage. Le système est prévu pour que les PJ puissent se séparer et se retrouver au fil de leurs pérégrinations.
Hésitez pas à  me dire sur ce sujet ou par MP si des créneaux vous arrangent plus que d'autres.

Univers
Au commencement était le chaos, un amalgame d'énergie pure qui vit l'arrivée des dragons des climats.
De leurs souffles, le chaos se changea en ciel accueillant divers climats: pluie, beau temps, blizzard, vent....
Vinrent ensuite les dragons des paysages.
De leurs souffles naquirent le sol qui supporte les paysages : landes, plaines, montagnes, forêts....
Vinrent enfin les dragons des saisons.
De leurs souffles ils mirent la roue du temps en marche, veillant à la bonne alternance du printemps, de l'été, de l'automne et de l'hiver.

Satisfaits de leur œuvres, les dragons se retirèrent pour y laisser prospérer la flore, la faune, puis les espèces intelligentes.

C'était de cela il y a fort longtemps, des empires ont eut le temps d'émerger, de prospérer puis de disparaître. Certaines races qui arpentaient le monde, tels les elfes et les nains, ont pratiquement disparus et sont quasiment reléguées au rang de légende.
Aujourd'hui, la race humaine domine la majorité du monde connu. Cependant, chaque individu ressent, à un moment de sa vie, le besoin de partir en voyage.

Que ce soit en terme de durée, de destination ou d'objectif, chaque voyage est unique. Même s'il n'est pas rare de voir des voyageurs former des groupes pour mieux surmonter les aléas de la route. De plus, il arrive que des hommes-dragons décident de suivre les aventures d'un voyageur à son insu, afin de nourrir littéralement des dragonneaux tout juste sorti de l'oeuf avec le récit des péripéties du voyageur.

Les protagonistes (+ leur homme-dragon)
N'hésitez pas à me transmettre par MP des compléments et/ou des corrections concernant votre personnage. Absolument désolé si j'écorche le nom de vos personnages, blâmez mon moi passé qui a mal prit ses notes.

Notre histoire commence par l’intermédiaire d'un homme-dragon vert du nom d'Aetheriel. Ce dernier, cherchant des récits d'aventures et de découvertes, a porté son attention sur la cité d'Arcaboria pour y découvrir les voyageurs suivant et les "protéger" :

Albert Zimer, joué par Thomas : Enfant noble de 8 ans qui a décidé de fuguer quitter le domicile familial avec son fougueux destrier pour pourfendre les terribles succubes mangeuses de mémoire.
Oliver Cid, joué par Kévin/Drakanov : Marchand beau parleur qui a réussi l'exploit d'avoir un désaccord commercial avec l'ensemble des habitants d'Arcaboria. L'on ne sait pas trop s'il souhaite se mettre au vert ou essayer de se réconcilier avec la cité.
Tewiki, jouée par Mélissa : Chasseuse qui a décidé de quitter son village natal pour partir en quête de la rhubarbe bleue, plante ne poussant que sur le dos de tortues jardins.
Merlimie, jouée par Tiguer_Guillaume : Herboriste détentrice d'un médaillon magique indiquant une direction au loin. Elle est partie en voyage pour voir où la mènerait son médaillon.
Bawia, jouée par Acibara : Artisane originaire du village de Tayakishi et reconnaissable à sa tâche de naissance en forme de carpe. Elle est en quête de la légendaire forge froide.
Miguikawa, joué par Maximytch : Ménestrel d'une vingtaine d'année reconnaissable à sa tunique pourpre. Il a décidé de suivre les traces de son père en apprenant l'art de la flute auprès des plus grands maîtres.
Eleanor d'Oxley, jouée par Poline : Fille d'un des parrains de la mafia d'Arcaboria. Sous ses airs kawaï se cache une vraie roublarde en quête de richesses et de trésors.
Seline Mandragora, jouée par Tycha : Jeune herboriste souhaitant réaliser un herbier exaustif des plantes existants dans le monde.



Contrées visitées
Région d'Arcaboria
Une contrée relativement sûre, si ce n'est quelques bandits et gobelins-chats mals léchés. Elle est principalement composée de plaines pluvieuses et se situt sur un carrefour commercial, ce qui en fait une région prisée des voyageurs.

Arcoboria
Principale cité de la région forte de 10000 habitants, elle est une étape importante des caravanes marchandes, ce qui en fait une ville des plus cosmopolites. Elle est caractérisée par de grands espaces verts regroupés autour d'un grand par central, des rues fleuries et de larges avenues où pullulent les enseignes commerciales.

Factions et personnalités
La guilde marchande est un acteur incontournable dans la vie d'Arcaboria, impossible d'ouvrir boutique en ville sans passer par elle. Bien qu'ayant une facade légale, les liens qu'entretiennent la guilde avec la famille mafieuse des Oxleys et leur parrain Ricardo, pour les opérations moins avouables, est un secret de polichinelle.

Les parcs sont principalement occupés par des guérisseurs venus de tout horizons pour échanger leurs méthodes médicinales et mettre au point de nouveaux remèdes.

Martha est la dirigeante de l'hôtel des voyageurs d'Arcaboria. D'un certain âge, pointilleuse, elle ne manque jamais de petits boulots pour les voyageurs.

Points d’intérêt et monuments
Arcaboria abrite la plus grande bibliothèque au monde. Même si le titre n'est pas officiel, elle regroupe une collection impressionnante d'ouvrages sur de nombreux sujets.

La rue marchande principale est célèbre pour ses pavés incrustés d'or et de pierres précieuses. Certains petits malins ont essayé de les desceller, ils ont eu des problèmes.

La taverne de l’œuf qui veille est doublement célèbre : pour son ragoût de bœuf considéré comme le meilleur de la ville et pour sa ruelle de derrière où sévissent des détrousseurs.

Spécialités
La ville dispose de pâtisseries réputée pour leurs cookies délicieux. Certains voyageurs viennent de loin juste pour avoir l'occasion de les déguster.

Menaces
Oliver Cid, surnommé le "semeur de zizanie" par certains, est un marchand tristement célèbre pour ses produits défectueux.

Une légende urbaine court dans la cité à propos d'un gang de succubes qui dévorerait la mémoire des gens. Personne ne se souvient s'être fait agressé justement parce qu'elles ont aussi dévoré ce souvenir.

Irfha
Située à deux jours de voyage à l'est d'Arcaboria, cette ville de 1500 âmes est réputée pour la production d'objets mignons en tout genre. Même ses murailles et le château ducal respirent dans leur architecture l'esprit du kawaï.

Factions et personnalités
La ville est dirigée par un duc aimant et aimé de son peuple. On ne peut pas en dire autant de la garde qui ne rate pas une occasion de tirer au flanc.

Une communauté conséquente de gobelins-chat vit à Irfha, même si elle a peu d'influence sur la ville. Parmi ses représentants les plus connus, Mabun, serveur à l'auberge de la Sirène Rieuse et celui que l'on trouve le plus facilement.

Hassan, le gérant de l'hôtel des voyageurs d'Irfha, est quelqu'un d'ouvert et adorant discuter avec les voyageurs de passage. Il connait très bien la ville.

Points d’intérêt et monuments
Le château ducal, bien qu'interdit à la visite, offre une vue ravissante avec ses murs roses pastel et ses tours rappelant des oreilles de chat.

La rue des tavernes comptent de nombreux établissement où passer du bon temps, ainsi que la nuit, avec des budgets adaptées à toutes les bourses.

Bien que considérée comme mal famée, le quartier des entrepôts abritent de nombreux gangs de créatures mignonnes qui ont du mal à se faire respecter.

Spécialités
"Mignon" est ce qui caractérise les objets manufacturés par les artisans d'Irfha. Un adage dit que tout ce qui existe en ce monde a sa version mignonne à Irfha.

Menaces
Suite à l'arrestation récente du gang des gobelins-chats, le gang des furbys sent qu'il y a une occasion à jouer pour le contrôle du quartier des entrepôts et du trafic de bonbons.


Epicea
Située à deux jours de voyage au sud d'Arcaboria, Epicea est une ville forestière cherchant à vivre en accord avec la nature. Nombre de ses habitations sont en bois, voire son construite dans le creux des troncs des arbres les plus massifs.

Factions et personnalités
La garde veille au grain, pour les petites et les grandes affaires. N'essayez pas de garer votre monture de bât en dehors de l'enclos réglementaire, elle sera au courant et vous retrouvera.

Ludo est un vieil homme qui tient une librairie et est passionné par la sculpture du bois. Il semble avoir un passé compliqué, mais en parle peu.

Points d’intérêt et monuments
Le quartier elfique allie architecture raffiné et constructions naturelles fait à partir du bois de la forêt, les voyageurs aiment y déambuler juste pour admirer la beauté de l'endroit. La légende voudrait que des elfes y aient vécu voilà fort longtemps.

Le bosquet des druides est une plantation regroupant de nombreux spécimens végétaux venus des quatre coins du monde. Il a été fondée par Emilie la Naturelle, une ancienne voyageuse décédée depuis qui avait pour vocation de collectionner un maximum de plantes.

Spécialités
Fidèle à sa réputation de ville proche de la nature, Epicea propose essentiellement des plats végétariens et des salades plus raffinées qu'elles n'en on l'air.

Menaces
La ville parle sans cesse d'une mystérieuse dame blanche rôdant dans les bois alentours. Bien que n'agressant jamais les personnes disant l'avoir vu, ces derniers sont toujours victimes peu de temps après d'une déconvenue comme la perte de sa bourse ou le petit orteil heurtant le coin de la table.


3
Déplacement du message vers une section plus pertienente.

4
Freak's squeele / Clubs des héros
« le: 09/03/2019 à 19:33:50 »
Ci-dessous les clubs fondés par les apprentis héros et autres associations qui leurs sont actuellement connues
Club de Mixologie
Fondé par Jean-François Dupont aka "Dude Junior", président actuel
Activités officielles : Réaliser, créer et partager des recettes de cocktail.
Membres : Six au total, dont Prince d'Aphor

Club de mauvais goût, ou "lolicrade"
Fondé par Prépucine de la Motte, présidente actuelle
Activités officielles : Promouvoir le style de vie lolicrade à travers des réunions et des... "soirées".
Membre : 5 au total, dont Sailor Makemake
Fait partie (?) de l'amicale des fétichistes réunis

Club de cosplay
Fondé par Cascoudini en 2002
Présidente actuelle : Skuld "Valkyrie" Herriksen
Activités officielles : Promouvoir l'activité de cosplay à travers des ateliers réguliers et des défilés en convention. Favoriser l'accueil de cosplayeur amateurs, leur prodiguer des conseils pour développer leurs compétences. Favoriser l'échange entre cosplayeurs en termes de techniques de couture et de réalisation.
Membres : 56 au total.

Club des inflationnistes
Fondé par Mestisphéro en 1996
Président actuel : Big Boris
Activités officielles : Offrir un cadre propice d'échange et d'épanouissement à toute personne éprouvement un fétichisme envers l'inflation.
Membres : 12 au total
Fait partie de l'amicale des fétichistes réunies

5
Freak's squeele / Personnalités connues des apprentis héros
« le: 23/01/2019 à 14:11:12 »
Corps enseignant

Scipio : Le doyen de la FEAH. Jongle entre le bien-être de la Faculté et ses magouilles. Son penchant pour les femmes enrobées est un secret de polichinelle. Prépucine est dans son collimateur depuis le saccage de son bureau (pour la bonne cause)

Guenièvre Ducastel : Directrice du département des Sciences Sociales et professeure d'Image de marque. Pointilleuse, elle ne manque pas une occasion de rappeler à l'ordre un étudiant sur son style.

M. Chaball
: Directeur du département des Sciences Asociales et professeur de Sport / Combat. Brut de décoffrage, il considère qu'un vrai héros sait toujours se défendre avec les poings, toujours.

Grégoire Holmes : Directeur du départements des Sciences !  et professeur de Sciences Héroïques. Cynique, il est le premier étonné a avoir été nommé enseignant par Scipio.

Rick Dalyr : Responsable du rayonnage des Ouvrages Anciens à la bibliothèque, il dirige aussi les TD sur la compulsion d'archives et de recherche dans la base de donnée informatique du campus. S'il est des plus soporifique en cours, une rumeur voudrait qu'il mène une double vie d'explorateur / aventurier dans les archives profondes de la bibliothèque.

Otto Ringer : Professeur de Craft d'origine Teutone. Sa petite taille et son caractère bougon lui ont valu le surnom de Gemili, d'après le célèbre nain du Cogneur des Anneaux.

Steve Craft
: Professeur d'architecture et de bases secrètes. A fait son petit effet dans le milieu avec sa thèse "de l'Application de la physique cubique dans l'architecture".

Nicolin Flamable : Professeur d'ésotérisme originaire des balkans. Son caractère est tout aussi prononcé que son accent, les mauvaises langues disent que c'est pour se faire un genre.

Morphée Timer : Professeur d'histoire héroïque. Malgré son âge, il enseigne toujours. Les rares oreilles attentives à son enseignement se rendent compte qu'il radote.

Yvonne Ponsoi : Professeure de botanique exotique et responsable de la serre du campus. N'hésite pas à dire ce qu'elle pense, est toujours à s'occuper de ses petites chéries (aka les plantes).

Funérailles : Professeur de droit et frère de Scipio. Trouver sa salle de cours est une épreuve en soi, survivre à son ton tranchant en est une autre. Malgré son aura glaciale, il aurait une relation amoureuse avec Chance d'Estaing.

Dr. Oui : Professeur de médecine héroïque. Aurait un passif de super-villain, ce qui est étonnant vu que c'est probablement le prof le plus sympathique de tout le campus.

Étudiants
Chance d'Estaing : En troisième année et sans doute l'élève la plus célèbre du campus. Notamment grâce à son statut de porte-parole des étudiants pendant les émeutes de l'an passé, ainsi que de son duel remporté face au champion de Saint-Ange il y a deux ans. Le crowfunding pour lancer le Succube Pizza Mk 3 est en bonne voie.

Ombre de Loup : En troisième année et fait partie de la même équipe que Chance. Fait le lien entre le Campus et la communauté Thériane implantée dans la forêt avoisinante. Carrure imposante mais cœur en or. Il est reconnaissant envers Prépucine et son groupe pour avoir grandement aidé à monter le Succube Pizza Mk 3.

Skuld Herriksen : En troisième année, tout le monde la connaît sous le nom de Valkyrie. Fait actuellement un stage à l'infirmerie du Campus. A une réputation de cosplayeuse qui n'est plus à prouver.

Big Boris : Président du club des inflationnistes et représentant notable de l'Amicale des Fétichistes Réunis. A un complexe de supériorité qui le pousse à régler des comptes plus ou moins justifiés.

Ken Tamer : Redouble sa première année. Pense que s'en prendre aux petits nouveaux pour s'imposer est un bon plan. Mais c'est quelqu'un de volontaire pour porter assistance à autrui (seulement parce qu'il a décidé de lui-même !).

Nick Tamer : Petit frère de Ken qui n'a pas encore rejoint la FEAH, mais il compte bien suivre les traces de son grand frère. Pour l'instant il joue les caïds dans son lycée municipal.

Prince d'Aphor : Redouble sa première année. Joue les durs pour plaire à son chef d'équipe Ken, mais en réalité c'est quelqu'un de cool.

Asura Goto : Redouble sa première année, préfère qu'on l'appelle par son alias Sailor Makemake. Introvertie, elle désapprouve l'approche bourrine de son chef Ken mais a peur de rentrer en conflit avec lui. Récemment, elle a développé une fascination pour le physique de Prépucine.

Anastasia Tepes : En première année, elle partage (à son grand dam) sa chambre avec Prépucine. Héritière d'une famille mafieuse des Balkans, elle a attirée l'attention de Scipio depuis qu'une famille rivale a tenté de l'assassiner lors d'un attentat avorté dans le campus.

Anne et Grizella Belmont : Sœurs jumelles chargées de la protection d'Anastasia Tepes par sa famille mafieuse. Constamment dans son ombre, au point d'en oublier qu'elles sont dans les parages.

Klaus Wütrich : En première année. Ancien super-soldat teuton lors de la deuxième grande guerre. A été mis en stase dans les sous-sols de la FEAH avant d'être réveille par des élèves imprudents. En pleine découverte du monde d'aujourd'hui avec Anastasia Tepes, sa nouvelle coéquipière.

Marc Page : En deuxième année, se destine à une carrière d' Archivist Hero. Une mésaventure le jour de la pré-rentrée l'a motivé à prendre des cours de self-defense contre les Walking Reads.

Yves Sangrain : Thérian en troisième année. Facilement dans le top 10 des mecs les plus sympas du campus, prend un réel plaisir a enseigner le close-combat aux nouveaux de première année. Une épreuve récente le fait douter de lui en ce moment.

Pasqua le Grand Frère : Etudiant en 4ème année qui a lancé une classe de Relations Publiques dans le cadre de ses études. Classe qui est devenue un vrai nid de vipères.

Administration, clubs et commerces
Mister RV : Responsable du Bar-Kraft, l'enseigne E-sport du campus. Incollable sur les jeux-vidéos, intraitable par rapport aux rageux.

Sergio Gorgones : Vétéran espagnol de la Deuxième Grande Guerre, il coule une retraite paisible en tant que concierge de dortoir à la FEAH. Il met toujours ses talents de Luchadores Hero à contribution envers les étudiants qui mettent le bordel dans son dortoir ou les super-villains venus pour un kidnapping.

Le père Harrison : Antiquaire implanté aux Pentes. Semble avoir fusionné avec sa chaise à bascule.

La mère Vivianne : Tenancière de l'Oeil de Triton, salon de thé aux Pentes. Sous ses airs de mère-grand de contes de fées, aime faire travailler la jeunesse en échange d'informations.

Pickers : Gérant d'une boutique secrète qui n'apparaît qu'entre minuit et une heure du matin les nuits de pleine lune. Sa rare clientèle y trouvera toujours les pièces les plus rares et convoitées, mais il prendra un malin plaisir à marchander au prix fort.

Prince Ali : Gérant du Souk aux Merveilles. Bien que cliché ambulant, il ne bluffe pas quand il dit pouvoir tout vous trouver, ou tout du moins vous dire où chercher.

Abu : Ancien étudiant à la FEAH qui a arrêté ses études. Enchaîne les intérims dans le quartier des pentes pour nourrir ses sept frères et sœurs.

Mario : Tenancier du Reigno dei Fungi, resto italien huppé des pentes. Rendu célèbre pour sa soupe de tortues et sa salade de champignons.

La mamie du biblio bar : Tenancière d'un café dans les archives profondes de la bibliothèque, sert toujours la boisson que désire ses clients, à leurs risques et périls.

Habitants de la forêt voisine

Le vieux Tom
: Ermite Thérian vivant dans la forêt. Débonnaire, il aime faire rencontrer aux visiteurs leurs animaux totems.

Billy l'ermite : Ermite aux allures de rednecks. Adore construire des radeaux pour aller sur la rivière de la forêt, adore encore plus les faire tester aux autres.

7
Libre / DÉPLACÉ: Freaks Squeele
« le: 23/01/2019 à 13:00:19 »

8
Libre / DÉPLACÉ: Fonctionnement de la partie "Campagnes"
« le: 22/01/2019 à 00:01:46 »
Déplaacement d'un sujet sur une campagne vers la section correspondante.

9
Freak's squeele / Freaks Squeele
« le: 27/11/2018 à 16:44:43 »
Ce topic est à destination des joueurs de Freak's Squeele, à savoir Thomas, Alain et Kévin Drakanov.
D'une part vous trouverez en pièce jointe un résumé des règles comme je l'avais promis. Vous remarquerez que certaines ont été pas ou mal appliquées lors de la première partie, je m'en excuse, il s'agissait certainement d'un coup de mon jumeau maléfique.
D'autre part, quelles sont vos disponibilités pour entamer votre année scolaire à la FEAH ?

10
 Honorables co-magistrats Kitsuki-san, Tamori-san et Matsu-san, vous trouverez ci-dessous min humble résumé sur les généralités de Ryooko Owari présents dans le guide que l'on nous a remit.

 
Généralités d'apparence triviales, mais mes vénérables ancêtres du clan de la Licorne ont prouvé à maintes reprises qu'une bonne connaissance des us et coutumes des autochtones facilitent grandement notre intégration et par conséquent notre efficacité en tant que magistrat.

 
G1 : Les diverses expressions de Ryoko Owari
Les habitants de la cité emploient diverses expressions qui leurs sont propres, outre les divers surnoms de Ryoko Owari, comme la cité née de l'ordure, certaines désignent des pratiques peu honorables :

 
 
  • Avoir la main généreuse : faire un pot de vin
  • Mettre un cache-panier : Dissimuler un acte honteux, déshonorant
  • Une petite sœur : Une personne accusée pour le méfait d'un autre

 
D'autres désignent des éléments propres à la ville :

 
 
  • Se faire polir l'épée : Aller dans le quartier des plaisirs
  • Les plumeaux-rouges : La garde-tonnerre.
  • Les tanneurs : Les etas

 
Enfin, il est à noter qu'une bonne partie des expressions renvoient à l'opium : le souffle du dragon, le vide liquide, entendre le chant des dragons, etc.

 
G2 : A chacun sa tasse
En visite de courtoisie chez un habitant de Ryoko Owari, il est de bon ton de ramener sa propre tasse à thé. Cette coutume pourrait avoir deux origines : certains disent que leurs ancêtres avaient l'habitude de comparer leurs différentes tasses pour déterminer qui était le meilleur potier de la cité. D'autres affirment que cela remontent aux anciens samurais qui conservaient leurs tasse à thé et coupe de saké avec eux pour éviter de se faire empoisonner par des personnes peu honorables.

 
G3 : Le premier sanglier
La saison de la chasse commence au printemps à Ryoko Owari. La coutume veut que le premier samurai à abattre un sanglier et à le ramener au gouverneur bénéficie d'un quota de chasse accru pour l'année. A savoir que le cerf ne peut être chassé tant que le premier sanglier n'a pas été abattu.

 
Si la gestion de la chasse et la lutte contre le braconnage échoie à la garde-tonnerre, restons vigilant. En effet, il n'est pas rare que des samurais en profitent pour régler leurs comptes entre eux.

 
G4 : Le jour de la libération
Moment important de l'histoire de Ryoko Owari, la prise de la cité par le clan du Crabe, sous le règne de Hantei XVII et son année d'occupation.

 
Hida Atsuhige, du clan du Crabe, remporta une victoire décisive face à Soshuro Sanekata, du clan du Scorpion, dirigeant de la garde-tonnerre, ce dernier devant alors fuir la cité.

 
Hida Atsuhige, alors maître de la ville, fit bâtir les tours de l'oeil oriental et de l'oeil occidental, s'appropria les richesses présentes dans la cité pour lui et ses hommes et instaura une loi martiale.

 
Politique qui devait le mener à sa perte : ses propres soldats, s'adonnant à la débauche et aux plaisirs offerts par la ville perdirent toute discipline, commettant autant de délits que les habitants mécontents.

 
Avec des hommes hors d'état de poursuivre sa campagne, Hida Atsuhige dû dépenser des fortunes pour engager des mercenaires, qui durent mater une une rébellion causée par sa propre armée régulière.

 
En désespoir de cause, Hida Atsuhige proposa à Soshuro Sanekata une rançon pour reprendre la cité. Ce dernier, ayant prévu depuis le début la gestion désastreuse de son rival, refusa son offre, le laissant face à une situation intenable.

 
Hida Atsuhige n'eut d'autres choix que d'abandonner Ryoko Owari, honteux et avec un net déficit pour le clan du Crabe, laissant le champ libre à Soshuro Sanekata pour revenir en triomphe.

 
De nos jours, Soshuro Sanekata est considéré comme un héros par le clan du Scorpion. Une commémoration est faîte à chaque anniversaire de son retour, où des hommes défilent grimés en soldat du clan du Crabe. Ces derniers échangeant tout au long du trajet leurs pièces d'équipements contre des babioles auprès de la foule venue assister à l'évènement.

 
G5 : Le jour de la cuillère à gruau
Célébré le huitième jour du mois du Serpent, le jour de la cuillère à gruau est issu d'une histoire rocambolesque qui implique un guerrier célèbre, Okami et son épouse Riko. Cette dernière, se lassant du manque d'intelligence de son époux, décida de lui faire une farce en l'envoyant chercher un modèle de cuillère à gruau qui n'existait pas. Okami tomba dans le panneau et se mit à arpenter la ville pour accomplir sa soi-disante quête.

 
Profitant d'une tranquillité nouvelle, Riko invita un de ses amis qu'elle n'avait plus vu depuis son mariage. Cependant, Okami, après des péripéties que je passerai, revint avec la cuillère à gruau demandée plus tôt que prévu. Méprenant l'ami de Riko pour un amant, il le chassa dehors puis, devant les voisins venus assister à la scène, il promit à sa femme de la battre en public.

 
Après s'être calmé, Okami se rendit compte de sa méprise, mais son honneur l'empêchait de revenir sur ses paroles. Il trouva la solution au moment d'appliquer la sentence : administrer un coup de cuillère à gruau sur le postérieur de Riko, puis attester de sa fidélité devant le public venue voir la punition.

 
Chaque année donc, les jeunes filles de Ryoko Owari s'amusent à se donner des coup de cuillère à gruau sur le derrière en signe d'affection. Je tiens cependant à mettre en garde, seules les femmes ont le droit de participer, et donner à coup à quelqu'un de condition supérieure à la sienne est considéré comme un impair.

 
G6 : Les journées de la générosité
Une fois la collecte des impôts passées, durant le mois du Singe, les journées de la générosité, patronnés par le haut prêtre du temple de Daikkoku commencent avec l'élection du roi ou de la reine de la générosité.

 
Chacun peut mettre son nom, ou celui d'un autre dans un panier, puis le grand prêtre tire au hasard le nom de celui, ou celle qui aura le rôle.

 
Le jour suivant est consacré à un échange de cadeaux, où chaque noble ayant passé leur gempukku se doivent de participer. A chaque présent fait, un autre doit être déposé devant le roi qui, au terme de la journée, désigne la personne la plus généreuse.

 
Cette dernière peut alors choisir un présent parmi ceux que le roi à reçu. Puis ce dernier décide quoi faire de ceux qui restent. A savoir que les critères pour désigner le plus généreux restent à l'entière discrétion du roi.

 
Je noterai aussi que ces journées engendrent régulièrement des disputes et des vols, il faudra donc s'attendre à devoir régler des affaires durant ces deux jours.

 
G7 : Les pots-de-vin
Pratique déshonorante mais malheureusement trop courante, les pots-de-vin à Ryoko Owari adoptent une forme particulière.

 
Le corrompu demande ce qu'il souhaite à celui qui cherche ses faveurs à mots couverts, s'ensuit une négociation comme suit :

 
« - Honorable collecteur d'impôts, je crains d'avoir des taxes particulièrement lourdes pour ma maison close.
- Vous m'en voyez contrit, il s'agit pourtant d'un établissement réputé sur l'Île de la Larme, je serais même très heureux d'y avoir un accès privilégié.
- Je comprends, pour un homme aussi bon et compréhensif que vous, ma meilleure geisha vous serait réservée.
- Vous m'en voyez honoré, mais je dois m'excuser auprès de vous. Je crois avoir fait une erreur sur la somme que vous devez payer. »

 
Il va sans dire qu'endiguer, voire éradiquer ce phénomène sera un travail à faire durant notre mandat.

 
G8 : Le mécénat commercial
Vous avez pu le voir avec moi lors de notre arrivée à Ryoko Owari, le quartier marchand est très animé, la concurrence y est donc rude et c'est pourquoi les marchands cherchent la protection de samurais.

 
Si un samurai accepte de devenir le mécène d'un marchand, il doit le protéger aussi bien légalement que physiquement, voire financièrement en cas d'accident (incendie, naufrage, etc.). En échange, son protégé lui reverse une part des bénéfices annuels.

 
Cependant, ce phénomène présente plusieurs problèmes. D'une part, les samurais mécènes ont tendances à porter trop d'intérêts aux affaires de leurs protégés, pour les voir fructifier et leurs bénéfices avec, ce qui les éloignent du bushido. Pire, certains samurais n'hésitent pas à provoquer des duels pour un litige concernant leurs protégés respectifs.

 
D'autres part, les marchands sans protecteur sont considérés comme des proies faciles et donc victimes de délits commit par des criminels. Les uns détournent en conséquence les soldats du feu de leur mission pour avoir une protection, moyennant finance. Les autres viennent demander protection auprès de la magistrature, ce que nous pouvons faire sans faire preuve de partialité.

 
G9 : Le gouverneur
Nous l'avons déjà rencontrée, l'honorable gouverneur Soshuro Hyobu est en poste depuis la mort de son mari, Shosuro Akitada. Selon le dossier de Shigeko, elle présente d'excellentes compétences de dirigeante et de diplomate, ce qui a apporté stabilité à la cité. Cependant, elle semble préféré ce statu-quo à la prise de décisions qui chamboulerait l'ordre établi mais améliorerait encore la situation de Ryoko Owari à terme.

 
Sévère, mais juste, elle pourrait être une alliée de poids si nous parvenons à nous attirer sa sympathie.

 
G10 : La garde-tonnerre
Dirigé par Shosuro Jocho, fils de la gouverneur, la garde-tonnerre assure la sécurité de Ryoko Owari et de son gouverneur.

 
Elle contient plusieurs corps :

 
 
  • Les fantassins, ou kaisatsu-kan, au nombre de 300 environ, sont au rang le plus bas. Ils assurent les patrouilles dans les différents quartier, ainsi que la garde des portes, des remparts et des tours.
  • L'escouade-éclair comporte 50 cavaliers capable d'intervenir n'importe où dans la cité en moins d'une demi-heure. A noter que Shosuro Jocho privilégie les compétence et la loyauté au statut pour intégrer ce corps. Ce dernier comporte donc plusieurs membre du clan de la Licorne, nommés au détriment de membres du clan du Scorpion avec un plus grand statut.
  • Le corps des samurais est employé pour appréhender les samurais ayant commit des délits. Contrairement à la garde-éclair, intégrer le corps des samurais relève plus de l'influence politique.

 
G11 : Les nobles
Le milieu de la noblesse à Ryoko Owari est, sans surprise, dominé par le clan du Scorpion. Tant au niveau de la politique, avec Shosuro Hyobu, que commercial.

 
Une rivalité existe cependant avec le clan de la Licorne, implanté dans la ville pour son importance stratégique. En effet, Ryoko Owari est un point de passage pour les routes commerciales entre les clans de la Licorne, du Crabe et de la Mante.

 
Si le clan de la Licorne cherche à faire preuve de bonne volonté envers le clan du Scorpion, des frictions subsistent, ne serait-ce que pour les taxes élevés dont sont sujettes les caravanes du clan de la Licorne.

 
G12 : Les soldats du feu
Un jour, le neuvième gouverneur de Ryoko Owari, Shosuro Kisune, fit une coupe budgétaire pour des raisons politiques et supprima donc l'unité de sapeur-pompiers. Les habitants, devant toujours se protéger des incendies, mirent en place leurs propre organisation : les soldats du feu, qui jouent également un rôle dans la prévention des délits.

 
Chaque quartier dispose de son propre corps de soldat du feu, reçoivent une solde de la part du gouverneur pour s'assurer de leur loyauté. Cependant, certains groupes trempent dans des affaires illégales, dont ceux des quartiers marchands du centre et du sud, ainsi que ceux du quartier des pêcheurs, appelés respectivement les soldats du feu du fil de l'instant et les avaleurs de feu.

 
G13 : Les tanneurs
Les tanneurs sont le surnom des etas à Ryoko Owari. Ils bénéficient d'une reconnaissance particulière grâce à leur travail de ramassage des ordures qui a plusieurs conséquences : la ville est propre, l'air est vierge de mauvaises odeurs, et les déchets ramassés sont revendus aux fermiers comme engrais, ce qui leurs assurent de bonnes récoltes chaque année.

 
De par leur nombre et leur rôle, les tanneurs peuvent avoir une influence sur la ville si ils l'estiment nécessaire. Le douzième gouverneur, Shosuro Akatsuke, en fit les frais. Voulant réduire le nombre d'eta en villes, il augmenta considérablement les taxes sur le ramassage des déchets. Les tanneurs répondirent en arrêtant le ramassage, rendant la cité nauséabonde. Akatsuke dût finalement céder devant ce qu'on appela « la révolte des ordures » et annuler son arrêté.

 
G14 : L'opium
Introduite en ville par le clan de la Licorne, à des fins purement médicinales, l'opium est aujourd'hui largement répandu à Ryoko Owari.

 
En un an de récolte, les champs de pavot entourant la cité peuvent combler les besoins en opium médicinal pour 10 ans de Rokugan. Mais tout part dans le commerce illégal d'opium à fumer ou à boire, cœur d'une économie parallèle qui se développe en ville.

 
D'aucuns pourront arguer que les opiomanes ne font de mal à personne, restant allongés tout à leurs rêves, mais d'autres y voient, à raison, la perversion de l'âme et de l'honneur de l'opiomane, qui peut aussi bien être marchand, que paysan, voire samurai.

11
Libre / Krystal
« le: 04/10/2016 à 01:13:05 »
An 300 après le Clivage. L'Humanité ne sait toujours pas ce qui s'est passé lors de ce fameux évènement il y a trois siècle. Toujours est-il que la Terre est devenu hostile pour l'homme. L'air est devenu irrespirable, des monstres, parodies d'anciennes formes de vie animales, faits de mazout et de métal rôdent à la recherche de proies humaines, le paysage lui-même n'est plus que désolation.
Retranchée dans des Havres à la terre encore cultivable, l'Humanité n'a plus qu'un seul espoir : les Hérauts. Élus aux pouvoirs mystérieux, ces derniers sont capables de braver les terres désolées et de restaurer des lieux pollués à un état propice à la vie.

Krystal est donc un jeu post-apo que je souhaite maitriser depuis quelques temps. Les PJs y incarnent les héros parcourant les terres désolées pour faire leur boulot de paladins de la nature pour donner une seconde chance à l'homme après sa déconvenue durant le Clivage.
Le jeu est livré avec une mini-campagne de 5 scénarios que je voudrais faire jouer. Ce serait une partie rouge qui débuterait dans le meilleur des cas début novembre. Il y en aurait donc pour au moins 5 scéances de jeu en partie rouge pour 4 joueurs. Si vous êtes intéressé, postez sur ce topic ou taisez-vous à jamais.
Dame Nature needs you !


Pages: [1]