Auteur Sujet: Warhammer V3 - L'Empire  (Lu 2206 fois)

Hors ligne Thibaud

  • Modérateur
  • Membre Junior
  • *****
  • Messages: 81
    • Voir le profil
Warhammer V3 - L'Empire
« le: 04/04/2013 à 11:28:41 »
La Reiksguard


Généralités



Les armées de l'Empire sont composées de différentes forces issues de plusieurs contingents provinciaux. Cependant l'épine dorsale de la Garde Impériale de l'Empereur, aussi bien au palais que sur le champs de bataille, est la Reiksguard. Fondée durant le règne du Wilhelm, premier Empereur de la lignée des princes d’Altdorf, la Reiksguard recrute parmi les fils de la haute noblesse. Contrairement aux autres ordres, la Reiksguard combat aussi bien à pied qu’à cheval. Dans tous les cas, son équipement est d’une excellente facture. Ses membres sont protégés par des armures de plates complètes polies et brillantes, et arborent des panaches aux couleurs de l’Empereur Karl Franz.



Cette Ordre de Chevalerie recrute dans tout l'Empire des Chevaliers issus de riches ou puissantes familles nobles. C'est un honneur considérable pour une famille d'avoir son fils aîné au service de la Reiksguard. En tant que meilleure troupe d'élite à la disposition de l'Empereur, ils accompagnent ce dernier en guerre comme en paix, formant sa garde du corps personnelle sur le champ de bataille et durant ses devoirs protocolaires. Le corps d'infanterie de la Reiksguard est formé de plusieurs Régiments de Reiksguard. Ce sont les propres troupes de l'Empereur et la chose qui ressemble le plus à une armée d'état. Par tradition, le Grand Maître de la Reiksguard porte également le titre de Reiksmarshall, ce qui fait qu’il ne répond qu’à l’empereur en personne en matière de guerre. L'Ordre est basé près du palais de l'Empereur et les Chevaliers peuvent être vus défilant dans les rues, escortant l'Empereur dans les déplacements officiels, et patrouillant sur les murs de la citée.

Contrairement à ce que peuvent dire certains, les Chevaliers de la Reiksguard ne sont pas des Templiers de Sigmar, mais seulement des Chevaliers ayant prêté serment de protéger l'Empereur que ces mêmes zélotes considère comme l'incarnation vivante de Sigmar. En dépit de son influence, l’ordre a toujours su rester apolitique, loyal avant tout à l’empereur régnant et par le passé, cette conduite l’a souvent placé en désaccord avec des ordres moins intransigeants.



L’histoire impériale est jalonnée de batailles remportées par une charge décisive des Chevaliers de la Reiksguard, des histoires qui ont rendu l'ordre très populaire à travers l'Empire. Quand un jeune et impétueux Chevalier de la Reiksguard retourne dans sa ville natale pendant ses permissions, il est salué par les acclamations du peuple et des festivités tapageuses se poursuivent tout au long de la nuit.

Au combat, la Reiksguard forme des régiments imposants afin d’impressionner l’ennemi par ses rangs de guerriers en armures resplendissantes - comme un miroir - richement ornée, coiffés de plumets rouges et blancs et de rubans écarlates. Quand ils accompagnent l'Empereur dans ses nombreuses processions d'usage, ils ajoutent à la splendeur et à la magnificence de l'occasion quelque chose par leur bouleversante prestance et leur fabuleuse et coûteuse armure. Durant le tournoi Impérial annuel les membres de la Reiksguard s'affrontent les uns aux autres pour l'honneur d'être choisi par l'Empereur. Ces événements sont des points culminants principaux de l'année attirant les habitants de tout l'Empire et d'au-delà.



Les Chevaliers de la Reiksguard étant eux même des fils de la noblesse, nombre d'entre eux ont bon espoir d'hériter du titre et des propriétés de leur père un jour ou l'autre. Pour les plus jeunes d'entre eux qui ne seront jamais héritiers, la plupart quittent l'armée pour poursuivre d'autres intérêts et les autres restent dans la Reiksguard, devenant ses officiers, commandants ou généraux.


Tags :